Nos Gîtes

Gîte N° 1 (6 personnes)

Gîte N° 5 (4 personnes)

Coltines

Actualités

Services / Contacts

Le musée

Présentation

Tarifs musée

Equipements/loisirs

Accès

Liens

Home site

Le patrimoine

Gîte N° 1 et 4 (6 pers.)

Gîtes N° 2,3,5,6 (4 pers.)

Gîte N° 9 indépendant (6 pers.)

L'histoire

Gîte N° 10 (9 pers.)

Gîte N° 11 (8 pers.)

> COMMENT RESERVER <

Gîte N° 11 (8personnes)

Gîte N° 10 (9 personnes)

Gîte N° 9 (6 personnes)

Gîte N° 7 (8 personnes)

Gîte N° 6 (4 personnes)

Gîte N° 4 (6 personnes)

Galeries Photos

Photos du village

Le Chateau d'eau

Le Patrimoine

Galerie photos

Gîte N° 7 (8 pers.)

>>LES TARIFS<<

Gîte N° 3 (4 personnes)

Gîte N° 2 (4 personnes)

Coltines un village où il fait bon vivre..

 

Vous êtes au coeur de la Planèze..

Coltines > Le patrimoine

    .
    .

    Le clocher de l'église de Coltines

    L'Eglise Saint Martial et Saint Vincent. XII ème siècle
    L'Eglise Saint Martial et Saint Vincent. XII ème siècle
    L'église de Coltines est sous le patronage de Saint Vincent .On la voit mentionnée dans des titres du XIII ième siècle . Le premier prêtre signalé est OLIVIER en 1117 . IL fut témoin de l'union que fit le Pape Paschal II pendant son séjour à Brioude , de l' église de Valuéjols à l 'Abbaye de Moissac (Tarn et Garonne). 

     Cliquez pour zommer
    L'église ,côté Est
    Cliquez pour zommer
    La croix de l'église (1688)
    Cliquez pour zommer
    Stèles ouvragées de l'ancien cimetière autour de l'église
    Cliquez pour zommer
    Belles stèles de l'ancien cimetière
    Cliquez pour zommer
    la partie romane de l'église (1100)

     
     Construite à l'époque romane , l'église de Coltines date du début du XII ième siècle .La base attique des colonnes , le modelé des tores , indiquent une date variant de 1100 à 1110 . L'ornementation se compose de feuillages grossièrement sculptés . Sur les chapiteaux , on voit des aigles aux ailes déployées , des personnages au-dessous d'animaux fantastiques, des feuillages, des boules , des crosses recourbées.

     Cliquez pour zommer
    chapiteau de colonne
    Cliquez pour zommer
    chapiteau de colonne
    Cliquez pour zommer
    Chapiteau de colonne
    Cliquez pour zommer
    chapiteau de colonne


    Le choeur est circulaire , voûté en cul-de-four, percé de 5 baies romanes .Cette partie de l'église qui était la chapelle du château , a été modifiée par la pose du retable au XVIII ième siècle, qui aveugle 4 des baies romanes (visibles de l'extérieur). La cinquième baie a été agrandie pour donner du jour .
    Le décor néo-renaissance du cul-de-four  de l'abside a été restauré en 1993 .

     Cliquez pour zommer
    L'église dédiée à St Martial et St Vincent

    La nef et la surprenante tribune à gradins
    Cliquez pour zommer
    Rétable du XVIIIème siècle.Décor néo-renaissance du XIXième S.
    Cliquez pour zommer
    chapelle XVième siècle
    Cliquez pour zommer
    Dévotion à la Vierge
    Cliquez pour zommer
    Chemin de Croix

     
    Au XV ième siècle , deux chapelles ont été construites dans la première travée de la nef .

     Cliquez pour zommer
    Vitrail
    Cliquez pour zommer
    Vitrail
    Cliquez pour zommer
    Vitrail
    Cliquez pour zommer
    Vitrail
    Cliquez pour zommer
    vitrail


    De 1845 à 1852 , le clocher à peigne  très détérioré a été démoli  et remplacé par un clocher carré à flèche aiguë. A la naissance du toit , le beffroi est desservi par une tour ronde dans laquelle se trouve l'escalier qui permet l'accès au clocher et aux 2 cloches.
    Voici ce qui est gravé dans le bronze de la grosse cloche:
    Année:1867 - Maire : Jean-Baptiste Boudou - Curé : Jean Faradèche - Parrain : Armand-François Boudou - Marraine ; Jeanne Charreyre .


    Cliquez pour zommer
    Le clocher du XIX ième Siècle
    Cliquez pour zommer
    Intérieur du clocher
    Cliquez pour zommer
    la machinerie
    Cliquez pour zommer
    Témoin des événements paroissiaux...
    Cliquez pour zommer
    Le nom du parrain et de la marraine de la cloche , gravés dans le bronze


    Et sur la petite cloche :
    Année 1924 - Maire : Armand Sourou - Curé : Claude Mallet - Parrain : Germain Boudou de Coltines - Marraine : Berthe Grèze de Vaux.
    J'ai été baptisée en 1924
    Je me nomme Berthe Germaine


    La roue à clochettes.
    La roue à clochettes a retrouvé sa place en 2000, dans le choeur de l'église, côté évangile, d'où elle s'était éclipsée depuis des lustres .C'est une roue en bois, type  roue de charrette à 8 rayons. Son diamètre est de 80 cm. Elle est garnie à l'extérieur de 13 clochettes coulées  par la fonderie de cloches d'art, Granier ,d' Hérépian (Hérault) en l'an 2000, les clochettes d'origine n'ayant pas été retrouvées. Abandonnée dans les combles de la cure,cette roue a été restaurée à l'initiative de Joseph Boudou,maire, et de Charles Fabre, chargé par la Direction des Affaires culturelles (DRAC) ,de recenser les roues.
    Roue à clochettes ou roue de Saint Martin en Auvergne , trézain ou rouelle en Savoie , roue de fortune ou roue à carillon en Bretagne , rodella en Roussillon , on en recense une soixantaine en France.
    Certaines roues en bois ont disparu faute d'entretien, d'autres ont été détruites à la Révolution , d'autres encore ont été volées.

                                     Cliquez pour zommer
    Vitrail et roue à clochettes
    Cliquez pour zommer
    La roue à Clochettes

     
    En Auvergne , on en trouve 4 seulement, toutes dans notre département du Cantal : Trémouille , Villedieu , Virargues , Coltines.
    On faisait tourner et sonner les cloches pour annoncer l'entrée ou la sortie de l' officiant , pour obtenir le silence , ou pour signaler certains moments de l'office (l'élévation) , pour les baptêmes et les mariages . Elles remplaçaient aussi les cloches "parties à Rome" durant la Semaine Sainte .

    MM. les Curés ayant dirigé la Paroisse de Coltines et année de leur nomination
     1   M.Hugon                                  1605
     2   M.Lac                                     1653
     3   M.Regimbal                            1668
     4   M.Chanson                             1671
     5   M.Chastang                            1692
     6   M.Cousserand                        1742 
     7   M.Chastang                             1748 
     8   M.Niocel                                  1791
     9   M.Chastang                             1806
    10  M.Chaliagnon                          1828 
    11  M.Faradèche                           1847  
    12  M.Pagès André                       1880
    13  M.Blouy Justin                        1898
    14  M.Mallet Claude                      1908 
    15  M.Astruc Jean-Pierre              1930  
    16  M.Batifoulier Antoine               1934  
    17  M.Gras Nicolas                        1954
    18  M.Mallet Antoine                      1960 Dorénavant Coltines est rattaché à Talizat
    19  .Boissonade Jean                    1982
    20  M.Cuzol Paul                            1989
    21  M.Rieutord                                1997 
    22  M.Bousquet Henri                      2000
    23  M.Boyer  Philippe                       2011


    Nicole Boudou  
     
    lire...

    *
    *



    Le Monument aux Morts (1923)




    Morts pour la France
    Première guerre mondiale 1914/1918

      1  Bardon Jules
      2  Bénit Jules
      3  Falbet Jean-Marie
      4  Lacroix Jean-Louis
      5  Pagès Louis
      6  Avenin Jean
      7  Védrines Jean
      8  Touzet Joseph
      9  Bonnet Jules
    10 Masson Jean-Pierre
    11 Gravejat Adolphe
    12 Loubin Joseph
    13 Sourou Adolphe
    14 Lafon Jean-Baptiste
    15 Bory Clodomir
    16 Tissier Henri 
    17 Belmont Etienne
    18 Bonnet Henri
    19 Jourde Henri
    20 Boudou Alphonse


    Deuxième Guerre Mondiale 1939/1945

    Delort Marcel
    Decombejean Lionel


    ----------------------------------------------------------------------------------------

    Construction du Monument aux Morts
    Maire: Alexandre Sourou
    Maire:17.5.1908 /19.5.1929

    Total dépenses: 6000 F
    * Devis descriptif et estimatif. 15.2.1923: 2500 F
    * Dessin du Monument. M.Gaillard Saint-Flour
    * Délibération du Conseil Municipal. 25 Février 1923
    * Traité de gré à gré: M.Bec Etienne .Sculpteur-entrepreneur à Saint-Flour.
       Pierre extraite des carrières de Bouzentès.
    * Souscription communale: 2050 F